Il m’arrive de vous googler parfois……….

3 mars 2015

Non classé

Il m’arrive de penser à vous, souvent, vous qui êtes trop tôt comme on dit, ou trop tard c’est selon, vous mes amis.Soukisse, natif de Ouenze, sans doute le plus bel endroit de la terre , ceux qui sont de là-bas se reconnaîtront, et ne me contrediront pas, Soukisse, il paraît t’étais condamné par le destin, on aurait voulu que tu vives encore plus, t’étais un chic type mon pote, j’ais assisté à une des veillées mortuaires organisées en ta mémoire, toi, le fan de foot, qui n’a jamais pu en jouer, avec des jeans beaucoup trop larges pour ton petit  corps, ta façon si particulière de parler, reconnaissable entre milles, jamais je ne t’oublierai, tu m’as rencardé avec elle, tu sais de qui je parle, même si ça l’a jamais fait, mais tu as donné de ta personne, tu n’as jamais mégoté là-dessus, pour toi , j’avais le génie, le talent et la beauté, mais bon elle ne le remarquait pas, tant pis, depuis quelqu’un d’autre a su le remarquer et c’est très bien comme ça.Paix à ton âme, mon pote, et tant que tu y es, si tu croises au passage là-haut ou là-bas Dagastro, Damien Ngakoko Stevie Romao, un petit gars de Ouenzé, un gars cool, toi aussi mec, j’oublierai jamais ce que t’as fait pour moi, tu le sais, c’était il y a très longtemps, cette époque-là ou moi comme de nombreux jeunes voulaient se barrer de ce pays meurtri par la guerre, toi, tu n’avais pas le moyens, alors toi et moi sommes allés voir un de tes grands, il avait des affinités avec le consul d’Italie à Brazzaville, il avait une réputation ce grand, de nombreux jeunes avaient pu arriver en Europe en passant par lui, même si au final, ça l’a jamais fait, je n’oublierai jamais ces matins, où toi et moi arpentions les rues encore sombres de Brazzaville pour aller à l’encontre de ce fameux grand, je me souviens de nos discussions, toi tu y croyais plus que moi à ce projet.Mon pote, je n’ai pu assister à tes obsèques, mais saches que je pense à toi, mon ami, repose en paix.Il m’arrive parfois de Googler vos noms, que dis-je d’effectuer une recherche sur Internet en tapant ton nom via le navigateur google, dans l’espoir un peu illusoire de trouver une trace de vous, mes amis, mais vous êtes partis sans avoir pu créer un compte e-mail, facebook, pas de trace de vous sur internet.Reposez en paix mes amis, Soukisse, Dagastro et toi aussi Romaric, mon pote d’enfance, nous étions voisins, t’avais une telle assurance, t’en mettais plein la vue, et même à moi, je peux te l’avouer maintenant que tu n’es plus parmi, je t’admirais et peut-être même te jalousais, non c’est vrai, moi j’habitais Ouenzé, quartier populaire, toi t’avais quitté le quartier pour un endroit beaucoup plus huppé, le centre-ville, alors à chaque fois que tu revenais au quartier, tu attirais toute la lumière, t’étais l’attraction principale.Mais j’étais très fier d’avoir été ton ami, on s’était perdus de vu et ce pendant de nombreuses années, puis j’ai appris que tu avais péri noyé dans une rivière au nord du pays. Je n’ai jamais pu et dire au revoir mon pote.Paix à ton âme, mec, t’as peut-être du rencontrer David là-haut, tu sais David Lebanza, un chic type, sérieux , loyal, excellent au football comme au jeu de billes, lui aussi parti brutalement,Voilà mes potes, si un jour quelqu’un tombe sur ces écrits, j’aimerais qu’il sache que ces gars ont existé, qu’ils ont compté pour moi,

Reposez en paix, les gars, et sait-on jamais, nous nous reverrons peut-être, je ferais les présentations, Soukisse ne connaissait pas Romaric, David non plus enfin on aura tout le temps d’en discuter.

À propos de trentenaireduvingtetunieme

Voir tous les articles de trentenaireduvingtetunieme

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

LE TEMPS DES CERISES |
Le Monde Après Le Mondialisme |
My Work Placement in England |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lespapisflingueurs
| Ecomonde
| Une Porte Vers L'Autre...